Partagez | 
 

 point of disgust

Aller en bas 
AuteurMessage
Victoria Wildes

avatar


04122017
Messagepoint of disgust



Son flair est éteint ce soir. Mon petit compagnon, mon gardien dort paisiblement et les idées viennent flageller mon crâne. Je voudrais faire revenir cette jolie nymphe qui dessinait dans le ciel un peu d'allégresse. Elle laissait dans mes tympans des notes agréable et elle disparaissait comme des lumières qui dansent. J'ai trouvé un autre bouton, il avait la couleur des rubis. Je lui laisserais sur le bord de la fenêtre pour avoir un peu de sa grâce. Peut-être qu'elle reviendra avec un peu de poudre qui me fera faire naufrage loin de ses histoires de réalités et oublier. Elle m'avait dit que chez les humains l'amour était la plus douce des illusions. Ses cheveux argentés jouaient contre la gravité dans les airs et la nymphe volait presque au dessus des abysses sombre de la pièce. Elle m'a confié des secrets qu'une curiosité saugrenu ne pouvaient éteindre, s'ils ont cousu cette peau d'ourse sur le derme de notre père c'était pour que dans les cieux il espionne dans la nature. Elle m'a susurré que ses cries n'étaient qu'un chant que je n'ai pas pu comprendre.

Elle m'a dit d'essayer quand même d'écrire sur cette feuille, même si je n'avais pas les bons, même si je ne savais pas les lettres, même si ce que j'avais à souffler sur le papier n'était que des sombres drapeau, peu importe.

C'était une sorte d'idée presque paradisiaque ou cette nuit fut éternelle, ou les ténèbres sont venu m'embrasser en aspirant la colère qui se souvient de moi quand s'alanguit un peu trop longtemps le fondé.

Je déteste l'optimisme de Conor celui qu'il a quand il s'assied en face de moi et qu'il parle alors que je l'entends pas.

Il y a de la neige qui traine alors petite nymphe revient vibré dans mes tempêtes, magnifique être fait de l'océan. J'aurai voulu me noyer dans tes vagues.  Mes veines grattes et mon coeur poussent des mugissements brulant silencieusement. J'ai cherché dans les grimoires une trace de toi, mais tu n'y es pas avec ton regards écorchées, opalescente lumières.  

veux-tu que je deviennes ce vent qui pousse dans tes cheveux ? que je me promène de ce soir dans les rêves en vapeur d'un corps ou d'un autre. Puis-je ainsi devenir ton esclave et mourrir à ta lueur.  Je ne connais aucun hymne, mais je promets d'apprendre le tiens et de l'oublier aussitôt que tu le souhaites.

Étrange vapeur, j'ai offensé mon sang mille fois pour laisser entrée le ciel mais les nuages s'estompent trop vite.
Revenir en haut Aller en bas

 Sujets similaires

-
» Sans Liberté de flatter il n ya point d éloge flateur...
» y a-t-il un point de non retour ?
» La clé USB semble ne pas être reconnue. Un message m'indique 'Point d'entrée introuvable'.
» Pourquoi... A-t-on un point de côté quand on court ?
» La dentelle au point d’Alençon
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

point of disgust :: Commentaires

Aucun commentaire.
 

point of disgust

Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: CITY OF THE DAMNED :: multimedia :: UNHOLY CONFESSIONS :: wildes victoria - praeludium-
Sauter vers: